Bibles et Publications Chrétiennes
Calendriers "La Bonne Semence"
Écouter le feuillet :
Dimanche 22 juillet

Il a été mené comme une brebis à la boucherie; et comme un agneau, muet devant celui qui le tond, ainsi il n'ouvre pas la bouche; dans son humiliation, la justice lui a été déniée; et… sa vie est ôtée de la terre. – De qui le prophète dit-il cela? Alors Philippe… lui annonça Jésus.

Actes 8. 32-35

Ce que je recherchais depuis tant d'années

“Je suis née en Israël, de parents juifs rescapés de la Shoah. Adolescente, j'ai commencé à m'intéresser à la spiritualité. Je pensais que la vérité se trouvait dans le bouddhisme. J'ai connu des moments de sérénité mais aussi de frayeur car la méditation orientale ouvre l'esprit au domaine occulte. J'ai décidé de changer de voie.

Je me suis mariée. Nos efforts étaient orientés vers la réussite professionnelle mais au fond de moi je savais que quelque chose n'allait pas. Les années défilaient sans que je trouve la vérité. J'avais l'impression d'avoir échoué car je n'étais pas devenue une personne meilleure, ni pleine de sagesse, ni remplie de paix. J'avais peur de la mort et de faire face à la perte de mes proches.

C'est ma mère qui, la première, a cru en Jésus. C'était en 2001. Elle m'a beaucoup parlé de lui. Pour lui faire plaisir, un dimanche matin, mon mari et moi l'avons accompagnée à un culte chrétien. Là nous avons été touchés par la présence de Dieu et très émus de voir tous les croyants louer Dieu avec ferveur. J'avais enfin trouvé ce dont j'avais besoin depuis tant d'années: la joie d'adorer Dieu. De retour à la maison je me suis mise à lire la Bible et j'ai réalisé que Dieu était mon Père céleste, et que Jésus était le Messie. Je lui ai demandé pardon de l'avoir si longtemps offensé par mes péchés et j'ai pleuré durant plusieurs jours devant lui, me laissant envahir par son amour, sa grâce et son pardon. Maintenant, mon mari Ruben et moi formons avec ma mère une famille unie dans l'amour et la joie.”

Judith Nery